Le vermicompost, c'est un amendement organique issu de la transformation de fumiers ou de déchets organiques divers (déchets végétaux essentiellement) par des vers de l’espèce Eisenia. Le plus couramment on les appelle Vers de Fumier. Deux espèces sont très courantes : Eisenia foetidia et Eisenia andreï. Ils assurent pour l’essentiel la dégradation et l’aération de l’ensemble du tas de matière organique.

A la différence du compost, la montée en température n’est pas aussi importante dans un lombricomposteur et les animaux décomposeurs (cloportes, vers et larves d’invertébrés, mouches…) ne sont que très rarement présents par rapport à un composteur « classique ». Seule la communauté microbienne reste (dans les deux cas ) omniprésente.

Pourquoi faire du vermicompost (ou du Lombricompost) ? A quoi ça sert dans une ferme ?

D’abord, nous utilisons en agriculture biologique des amendements organiques divers. Le plus souvent, nous les produisons directement sur la ferme : compost de fumier de volaille, équins, vaches, ovins…ou végétaux. Leurs taux  en % de N,P, K (Azote (N), Phosphore (P), Potassium (K)) est moins riche que celui du vermicompost. L’autre argument en faveur du Vermicompost est celui de quasi neutralité de cette matière, à savoir un Ph proche de 7. Il peut donc être utilisé dans tous les types de cultures, de la plus fragile (légumes) à la plus rustique (noyers).

 

Pour faire du vermicompost, il faut, entre autre, de la matière organique, des vers de fumier en grande quantité, de l’eau, beaucoup de patience et une attention de tous les jours.

 

Nous avons donc installé une aire de vermicompostage de 20ares  sur laquelle plusieurs andains de fumier de cheval ont été ensemencés par des Kilos de vers.

 

Des bacs fabriqués à partir de palettes (1.2m*1.2m) et de bois de récupération, nous on permit de construire des bacs spécifiques pour la reproduction des vers (qui serviront en ensemencer les andains) Nous obtenons jusqu’à 5kg de vers /m².

 

Le vermicompost est récolté, 6 mois plus tard, si tout se passe bien. Il est séché dans la serre qui se trouve à proximité et en général utilisé directement dans les cultures. Parfois tamisé, pour les cultures potagères.

 

Bien sûr, dans une exploitation agricole, nous jouissons d’une grande quantité de matière organique, donc nous fabriquons à notre échelle, pour nos besoins.

 

Si cette pratique vous intéresse et que vous souhaitez visiter notre « ferme et son vermicompostage » contactez nous.

 

Mais , le vermicompost est tout à fait « faisable »par un particulier, un collectif d’habitants , des élèves… dans la maison, dans  un établissement spécialisé, un établissement scolaire, un immeuble…

 

Il suffit d’avoir un « lombricomposteur » que l’on peut construire soit même ou l’acheter, des vers de fumier, de la matière organique triée de sa poubelle quotidienne (déchets de fruits, légumes, café, thé…).

Fort de notre expérience, nous pouvons donc vous aider pour cette partie .

Contactez nous.

Si vous êtes intéressé pour commencer du vermicompostage ou du compostage ou relancer votre lombricompost.

 

Nous proposons des vers de fumier :
18 € les 250 gr, 30 € les 500 gr ou 50 € le Kilo

Si vous avez besoin d’aide pour auto-construire

un composteur ou un lombricomposteur, le démarrer (fabrication de la première litière….) où l’implanter, savoir quoi mettre dedans,  connaître les soins et les prodiguer au bon moment, quand récolter, comment l’utiliser : les quantités à prodiguer en fonction des végétaux

 

Si vous avez des problématiques telles que :

des mauvaises odeurs, invasions de « bestioles » indésirables…

 

Si vous souhaitez visiter la ferme et son élévage
de vers ou vous procurer un peu de lombricompost pour vos cultures

Delphine Lasvènes

Le Bourg - 46800 Bagat en Quercy

 

06 85 32 83 72

delphine@fermequesaquo.fr